Conseiller

Le conseil exige une forte implication dans la recherche de solutions avant, pendant et après la décision.

Défendre

Lorsque la phase judiciaire est inévitable, il ne s’agit pas seulement de conseiller mais d’épauler, de soutenir et de défendre.

Transmettre

Parce que le droit social s’apprend, Chassany Watrelot & Associés offre des formations sur-mesure apportant des solutions opérationnelles et novatrices à tous les professionnels des ressources humaines.

IMPLANTATIONS


ACTUALITES


actu1

Chassany Watrelot & Associés, n°1 des cabinets d'avocats français spécialisés en droit du travail d'après le Legal 500 EMEA 2017 Avril 2017


Dans son édition 2017 qui vient de paraître en ligne, le guide international de référence Legal 500 classe Chassany Watrelot et Associés parmi les meilleurs cabinets d'avocats en matière de droit du travail (Tier 1) et souligne son intervention auprès d'entreprises françaises et internationale de premier plan notamment sur des dossiers sensibles. Jérôme Watrelot a été distingué parmi les meilleurs avocats français en droit du travail.

 

actu1

2017 : Chassany Watrelot & Associés toujours parmi les meilleurs cabinets en matière de plans sociaux et contentieux collectifs afférents -   Mars 2017


Dans son numéro spécial Restructuring de mars 2017, le magazine Option Finance / Option Droit & Affaire classe une fois encore Chassany Watrelot & Associés dans le Top 5 des meilleurs cabinets d'avocats en matière de plans sociaux et contentieux collectifs afférents, soulignant la disponibilité, la réactivité et la qualité du conseil des avocats du cabinet.

 

actu1

Recto-Verso n°27: le volet médecine du travail de la loi El Khomri : quels changements pour les entreprises ? Janvier 2017


Souvent qualifié de "cavalier législatif", le thème de la médecine du travail a été, une fois de plus, inséré dans une loi n'ayant pas cet objet exclusif, la loi dite El Khomri du 8 août 2016 (article 102). Pourtant, les modifications sont importantes, dans la continuité de celles introduites par la loi du 20 juillet 2011. Sont notamment réformées les modalités de suivi médical des salariés, les procédures de déclaration d'inaptitude, les voies de recours contre les avis du médecin du travail. Le décret d'adoption de ce volet de la loi El Khomri a été adopté in extremis le 27 décembre 2016. Nous avons choisi de commenter les dispositions qui impactent directement les entreprises depuis le 1er janvier 2017.